© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com

 On recommandait autrefois le safran pour toutes sortes de maux. Une expression populaire disait même d'un homme hilare : dormivit in sacco croci, "il a dormi dans un sac de safran." !

La légende grecque veut qu'un jour sur Olympe, Hermès jouait au lancer de disque avec son ami Crocos, lorsque celui-ci fut mortellement touché à la tête. Son sang coula dans la terre et la féconda. C'est alors qu'une petite fleur mauve au pistil rouge sang apparut, fleur qui depuis porte son nom et qui devient le symbole de la vie et de la résurrection.

Cléopâtre utilisait des huiles parfumées pour séduire ses amants. La première véritable eau de toilette, le Kyphi, était composée de résine de térébinthe, de joncs odorants, de souchet, de Safran, de cannelle, de raisins secs, de vin, de myrrhe et de miel. Elle devint un encens sacré que les Egyptiens faisaient brûler en l'honneur de Râ, dieu du soleil. On peut retrouver les gravures de cette recette sur les murs  des temples de Philae et Edfou.

La légende raconte qu'Alexandre le Grand, arrivé au cachemire, avait installé son campement de 120 000 hommes, dans une plaine dénudée. Le lendemain, il découvrit son armée au milieu d'un océan de fleurs mauves, apparues subitement, jusque dans sa tente et sous les sabots des chevaux.
Croyant à un sortilège, il fit demi-tour sans combattre.

 

 

Des fleurs de safran, représentées par de petites touffes rouges, sont cueillies par deux femmes sur une fresque minoenne incomplète découverte dans les fouilles d'Akrotiri sur l'île égéenne de Santorin.

Histoire et légende

    Safran de la Roseraie d'Angel

Cette ancienne fresque minoenne de Knossos (Crète, 2700 à 1200 av. J.-C.) représente un homme (au corps bleu, marchant le dos voûté) récoltant les fleurs de safran